Les formations en habilitation électrique font partie des actions obligatoires pour toutes entreprises, associations et collectivités dont les salariés sont exposés au risque électrique (Cf article R 4544-9 et R 4544-10 du code du travail). Il est donc important pour un salarié d’avoir suivi une formation préparatoire à l’habilitation électrique en vue d’être habilité par son employeur. C’est une reconnaissance de ses capacités à opérer en sécurité vis-à-vis du risque électrique dans les taches qui lui incombe.

Profils des stagiaires

  • Tous collaborateurs non-électriciens opérant dans le domaine de la très basse (0 à 50 Volts) et basse tension (de 50 volts à 1 000 volts) et dont l’activité l’amène à :

    • Modifier l’état électrique de tout ou partie d’une installation électrique dans le cadre d’un fonctionnement normal (mise en marche et arrêt),
    • Effectuer le branchement ou le débranchement d’équipements amovibles spécialement prévus pour être connectés ou déconnectés sans risques, 
    • Réarmer un dispositif de protection, • Actionner des dispositifs de commandes au voisinage de pièces nues sous tension, 
    • Mettre hors service tout ou partie d’une installation électrique, • Réaliser des opérations de consignation sous la direction d’un chargé de consignation.

Prérequis

    • Savoir lire et écrire.

Objectifs pédagogiques

  • Analyser et appréhender le facteur « risque électrique » dans leur environnement de travail (Article D.3.1.9.2 norme NFC18-510),

  • Connaître, d’appliquer et de faire appliquer les prescriptions de la norme NFC 18-510 (version de janvier 2012) visant à se prémunir du risque électrique (Article D.3.1.9.2 norme NFC18-510).

  • Connaître les limites de leurs attributions et domaines d’intervention sur les installations électriques existantes (Article D.3.1.9.2 norme NFC18-510).

  • Reconnaître les organes électriques et leurs différentes fonctions (séparation, commande, protection des personnes et du matériel) (Article D.2.7.2 norme NFC18-510).

  • Réaliser des manœuvres d’exploitations, d’urgence et de consignation (Article 11.5.1 ; 11.5.2 ; 11.5.3 norme NFC18-510).

  • Connaitre les interactions possibles entre opérateurs de niveau d’habilitation différent (Article D.3.1.9.2 norme NFC18-510).

  • Mettre en place, vérifier et utiliser des équipements de protections individuelle et collectives (Article D.2.7.2 norme NFC18-510).

  • Appréhender les instructions de sécurité spécifique aux manœuvres (Article D.3.1.9.2 norme NFC18-510).

  • Adopter une conduite adaptée en cas d’accident ou d’incendie d’origine électrique (Article 13 norme NFC18-510).

Contenu de la formation

  1. Module 1 Référentiel INRS – Thèmes communs (Apprentissage Théorique)

    • Grandeurs électriques rencontrées lors des différentes opérations
    • Effets du courant sur le corps humain : électrisation, électrocution, brûlure.

    • Ouvrages ou installations : domaines de tension, limites et reconnaissance des matériels

    • Zones d’environnements et leurs limites.

    • Habilitation : principe, symboles, limites et formalisation.

    • Prescriptions de sécurité associées aux zones d’environnement et aux opérations

    • Protection collective : mesures, équipements et signalisation

    • Equipements de travail utilisés (échelles, outils à main…) : risques et mise en œuvre

    • Incendies et accidents sur ou près des ouvrages et installations électriques.

    • Evaluation du risque électrique.

  1. Module 6 – Référentiel INRS (Apprentissage pratique)

    • Matériels électriques dans leur environnement : fonction, caractéristiques, identification

    • Equipement de protection collective : identifier, vérifier, utiliser…

    • Habilitation lettre E : limites (manœuvres permises), analyse des risques et mesures de prévention

    • Acteurs concernés par les manœuvres : chargé d’exploitation électrique et chargé de consignation

    • Echanges avec le chargé d’exploitation électrique ou le chargé d’exploitation : informations et documents

    • Instruction de sécurité spécifiques aux manœuvres

    • Manœuvres de consignation : procédures et finalités.

Organisation de la formation

Equipe pédagogique

    • Sylvain Champarnaud

      • Éclairagiste indépendant depuis 24 ans

      • Opérateur Grand MA2 et Dot2

      • Expert Wysiwyg et Distribution Electrique

      • Formateur en Habilitation Electrique basse tension et H0v

Moyens pédagogiques et techniques

    • Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation.

    • Documents supports de formation projetés.

    • Exposés théoriques

    • Etude de cas concrets

    • Quiz en salle

    • Mise à disposition en ligne de documents supports à la suite de la formation.

Dispositif de suivi de l’exécution de l’évaluation des résultats de la formation
    • Feuilles de présence.
    • Questions orales ou écrites (QCM).
    • Mises en situation.
    • Formulaires d’évaluation de la formation.
Modalités d’obtention de l’habilitation
    • Les apports théoriques et pratiques sont considérés comme acquis sous réserve :
      • D’avoir suivi la formation sur les 14 heures consécutives.
      • D’avoir obtenu un résultat satisfaisant aux QCMs formatifs et à l’épreuve sommative.
      • D’avoir réussi les épreuves de mises en pratique.
Résultats attendus à l’issue de la formation
    • Questionnaires à choix multiples sommatif et formatif (QCMs)
    • Mise en place et vérification des EPIs.
    • Réalisation de manœuvre de consignation.
    • Identifier les MATERIELS électriques objet des MANŒUVRES.
    • Analyser les risques pour une situation donnée et correspondant à l’HABILITATION visée.
Détails sur la certification
    • Avis après formation du niveau de l’action B0-BS-BE-H0v* + carte verte officiel de l’UTE a remplir * Le niveau d’habilitation est déterminé par le formateur en accord avec l’entreprise et selon la qualification et le niveau du stagiaire.
Durée de validité (en année)
    • 3 ans
Programme en PDF

Temps de Formation:

14h (2jours)